image2-2

Together for a different future // Ensemble pour un future différent.

I started cycling when I was 10, and I remember vividly watching the “gratin” of women cycling racing in The Grand Prix des Forges, one of the most popular race in France from 1970 to 2012.

J’ai débuté le cyclisme à l’âge de 10ans, et je me souviens très bien venir encourager le « gratin » du cyclisme féminin au Grand Prix des Forges, une des courses les plus importantes en France de 1970 à 2012.

I was a kid, too far to imagine being there in the future, too far to think I could be a “professional” rider one day, too far to know what would be all the barriers I’ll need to break.

Je n’étais qu’une enfant, bien loin d’imaginer être au départ quelques année plus tard, loin d’imaginer être cycliste « professionnelle » un jour, loin d’imaginer les barrières que j’allais devoir briser.

I’ve been a young rider, following the rules without complaining or asking the question “why” and I became the “annoying” rider, starting to ask explanations.

J’ai été une jeune cycliste, suivant sagement les règles sans me plaindre ou demander pourquoi, et je suis devenue « l’ennuyeuse » le jour où j’ai commencé à demander des explications.

Many people have been trying to change things in the past but I’m persuaded it was not the right timing, the right generation and stop me if I’m wrong but it looks like the moment is finally arrived. Instances are finally opened to hear and listen our point of view to make our future as professional athletes brighter and more equal.

Beaucoup de personnes ont tenté de changer les choses par le passé, mais je reste persuadée que ça n’était pas forcément le bon timing, la bonne génération et arrêtez-moi si j’ai tort mais aujourd’hui me semble être enfin le moment. Les instances sont prêtes à nous entendre, et écouter notre point de vue pour faire que notre futur d’athlète soit meilleur et plus égalitaire. 

Women French cyclists are still a little % of the professional bunch, and I always felt like we were a little bit apart. We HAD many races, Tours in France but not many riders being a member of big foreign teams which I often found regrettable for many reasons.

Les cyclistes françaises représentent un petit % du peloton professionnel, et j’ai toujours senti que nous étions un peu à part. Nous AVIONS beaucoup de courses, Tours en France mais peu de coureurs dans les grandes équipes étrangères et j’ai souvent trouvé ça regrettable pour de nombreuses raisons.

While many nations were stepping up in terms of races and team’s organisations, status, physical preparations… Most of French riders (and I was part of it) were looking at them with defiance, mistrust and a point of jealousy. 

Pendant que beaucoup de nations empruntaient déjà une marche en avant en termes d’organisations de compétitions, d’équipes, d’entrainements… La plupart des coureurs français féminines (dont je faisais partie) regardaient ces évolutions avec défiance, méfiance et une pointe de jalousie.

I’m conscious that we “are/were” not the only country behaving this way and I feel lucky that finally some years ago we started moving on the good direction with a solid FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope improving years after years and being one of the oldest team in the peloton, created in 2006.

Je suis consciente que nous ne « sommes/étions » pas les seules à agir et penser de cette manière et je me sens chanceuse en tant que Française de voir depuis quelques années les choses évoluer dans le bon sens avec notamment une équipe FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope évoluer et progresser année après année et être aujourd’hui une des équipes les plus ancienne du peloton, ayant été créée en 2006.

Our federation is also giving us lots opportunities in term of researches, development and performances and I like the way they consider our women elite group as professionals.

Notre Fédération nous donne également beaucoup d’opportunités en termes de recherches, développement et performances et j’aime la façon dont notre groupe élite est considéré et reconnu.

On the side of all of this I was still thinking we needed more, and while signing my 20th license as an “amateur” cyclist in France I decided it was enough.

En parallèle de ces constatations, je me suis toujours dit que nous méritions encore plus, et c’est lorsque j’ai signé ma 20ème licence en tant que première catégorie amateur que je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose.

WE ARE PROFESSIONAL WOMEN CYCLISTS.

NOUS SOMMES CYCLISTES PROFESSIONNELLES.


From these findings, WE (the French riders) decided in accordance with the UNCP (Union Nationale des Cyclistes professionnels) to create our own association.

En partant de cette conclusion, NOUS (les coureurs Françaises) avons décidé en accord avec l’UNCP (Union Nationale des Cyclistes professionnels) de créer notre propre association.

This association will be based on the functioning of the men’s one, to create a real professional status, to help riders being free while riding their bikes and to secure their after career. 

Cette association sera basée sur le fonctionnement de l’UNCP, afin de créer un statut professionnel, d’aider les coureurs féminines à exercer leur métier en toute liberté et à sécuriser leur après carrière.

Building this association is a first step and I hope we can start to work actively from the end of 2019. Let’s keep the fair work, I’ll keep you update!

Construire cette association est une première étape et j’espère que nous allons pouvoir travailler activement à partir de fin 2019. Let’s keep the fair work, je vous tiendrais au courant !

Audrey













Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email